Leurs Excellences Messieurs les Ministres et membres du Gouvernement Provincial du Tanganyika empêchés,
Monsieur le Commissaire Provincial de la P.N.C /TANGANYIKA,
Monsieur le Maire de la Ville de Kalemie,
Monsieur le Chef de Bureau de la Monusco,
Monsieur le Chef secteur UNPOL/Kalemie,
Distingués invités en vos titres, grades et qualités respectifs, tout protocole observé.

C’est avec le sentiment d’humilité, le sentiment de responsabilité, le sentiment de gratitude et le sentiment du devoir accompli que je rends grâce à l’Éternel Dieu Tout Puissant qui nous accorde tous le souffle de vie et nous soutient dans toutes mes entreprises, spécialement dans ce projet de la construction et d’équipement du centre médical de la P.N.C./TANGANYIKA.

Mesdames, messieurs, distingués invités, je suis ému de vous révéler par parenthèse, ce jour d’inauguration de cet ouvrage de grande importance sociale, que c’est juste en face de ce lieu où nous nous trouvons réunis que nous avons organisé la première réunion au mois d’avril 2016 tandis que je vendrais de retourner à Kalemie en vue de la création de l’O.N.G. A.P.DEV, avec la ferme conviction patriotique que chacun de nous doit agir pour la paix et le développement dans son milieu de vie. L’aboutissement de ce projet de construction et d’équipement du centre médical de la P.N.C/TANGANYIKA conforte notre foi d’enfant de Dieu, d’homme d’affaires et de citoyen déterminé à contribuer au progrès de notre ville de Kalemie, de notre province du Tanganyika et de notre pays, la R.D.C.
Loin d’une quelconque prétention superfétatoire, il nous sied de reconnaître que la construction de ce centre relève des efforts des plusieurs personnalités qui ont donné le meilleur d’elles-mêmes. Je citerai et ce, à juste titre : Le Chef de Bureau Monsieur Jacob MOGENI, Monsieur Léonidas, Le Général YAV MUKAYA, Monsieur le Maire de la ville de Kalemie Gédéon KAKUDJI, Le Chef Secteur UNPOL ISHAK ALI MOHAMED et tous ses prédécesseurs: Le Colonel Amara Doumbia du Mali, Monsieur Ahoui Amadou du Niger, Monsieur Séraphin Haba de la Guinée Conakry, Madame Sonia Melki de la Tunisie, Monsieur Houmed Ibrahim de Djibouti, Monsieur Aka Gilles de la Côte d’Ivoire. Nous avons travaillé avec tous ces chefs secteur de la Police MONUSCO respectivement dans la conception, la planification et l’exécution voire l’évaluation d’une étape à l’autre danss ce projet. Nous nous sommes accommodés aux exigences particulières de chacun d’entre eux pour mener à bien ce projet. Je salue très respectueusement l’apport de tous ces chefs secteurs UNPOL que je viens de citer ci-haut, à cette oeuvre tant indispensable que mémorable tout autant que leur passage à Kalemie.
Je m’en vais remercier également les membres du Comité exécutif de l’ONG APDEV, ces hommes et ces femmes braves, patriotes, bénévoles qui ont offert leur temps, leur énergie, leur génie durant l’exécution de ce projet sur la base du volontariat.
Messieurs Jean LUTETE, François KAHOZI, Babys KITENGE, Patient NTUMBA mes proches collaborateurs et tous ceux ou celles que je ne peux nommer ici faute de temps, je vous prie de trouver en ces mots toute ma considération méritée.
Au chapitre présentatif de ce centre médical qui est inauguré ce jour, c’est un bâtiment qui répond et correspond aux normes rigoureuses en matière de construction grâce au savoir-faire de l’expertise utilisée et au monitoring de la section ingeneering de la Monusco, sans omettre l’apport constructif du Colonel Jean Pierre KANDA en charge de génie civil du Commissariat provincial de la PNC/TANGANYIKA. Ce bâtiment est d’une superficie de 165 mètres carrés. Il est constitué d’un laboratoire, d’une infirmerie, d’une salle de consultation, d’une maternité avec salle d’accouchement, d’une salle d’opération, d’une pharmacie, d’un bureau du bureau du médecin chef de centre, d’une salle d’hospitalisation pour les hommes, d’une salle d’hospitalisation pour les femmes, d’un grand hall de dégagement ainsi que d’un bloc sanitaire de huit portes dont quatre douches et quatres toilettes.
Ce centre médical construit par l’ONG Actions citoyennes pour la paix et le développement sur financement de la Monusco aidera plus de 32.000 personnes en termes de bénéficiaires directs et indirects que sont les policiers, leurs dépendants (femmes et enfants) et la population environnante.
Tous les travaux de construction, la main d’œuvre, les achats du matériel médical, des meubles de bureau et autres accessoires de ce centre médical ont été financés par la Monusco à hauteur de 48.942$ déboursés en trois tranches.
Par ailleurs, c’est très honnête de relever le fait qu’en dehors de ce financement de notre bailleur des fonds, l’ONG APDEV a aussi contribué financièrement à certains égards dans la concrétisation de ce projet. Le transport des certains matériaux ou équipements achetés. Le carburant de nos véhicules pour toutes les navettes sur le chantier. La manutention, le frais de voyages et de séjour en Tanzanie où certains matériels ont été achetés. Le gardiennage de ce centre médical depuis 2020 jusqu’en 2022. Les draps et couvertures des matelas et j’en passe les autres sous silence. Ces dépenses ont été supportées par nous, en tant que membres et responsables de l’ONG APDEV. conformément au protocole d’accord et aux termes de référence de ce projet.
Je remercie ceux des bénéficiaires qui ont su attendre patiemment deux ans, pour ce projet initialement échelonné sur trois mois. Pour la petite histoire, au quarante cinquième jour d’exécution des travaux, tout était fini et il ne restait que la peinture,les vitres et quelques équipements pour l’inauguration. C’est donc indépendamment de notre professionnalisme que nous avons attendu deux ans après le reste du financement. Monsieur le Chef de Bureau de la Monusco, Monsieur le Chef secteur UNPOL, le Général YAV MUKAYA, qui sont parmi nous à l’instant, ont fait beaucoup d’effort pour débloquer cette situation fortement préjudiciable pour nous en tant que prestataire. Nous avons dû persévérer en nous souvenant de ce qu’a dit Georges Clémenceau :”Il n’y a qu’une façon d’échouer (dans la vie ou dans les affaires), c’est d’abandonner avant d’avoir réussi.”
Quoiqu’il en soit, mon équipe et moi-même, poursuivrons notre vision pour impacter positivement l’Afrique et le monde à travers une nouvelle structure, une nouvelle lutte, une nouvelle vision: CHANGE AFRIKA.
Je termine mon propos par les voeux de guérison pour tous les malades qui frequenteront ce centre médical et mes vœux d’excellente prestation pour les membres du personnel médical et paramédical qui y travailleront.
Que Dieu bénisse ce centre.
Merci de votre attention.

Le Centre hospitalier de référence Général YAV MUKAYA pour la PNC TANGANYIKA à Kalemie
Remise des documents du projet du Centre hospitalier de référence Général YAV MUKAYA pour la PNC TANGANYIKA à Kalemie

Discours recueilli par Henri MUZURI

Previous post Politique : Accueil triomphal du Président du Sénat Professeur Modeste BAHATI LUKWEBO à Uvira

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *