Élue le 06 mai 2022 à la tête de la Province du Tanganyika. Cette nouvelle actrice politique, inconnue dans la sphère politique nationale et provinciale a eu le bonheur de devenir la première femme gouverneur du Tanganyika. Ayant fait sa remise et reprise avec le Gouverneur sortant Monsieur SAMBA KAYABALA Mony qui dirigeait comme intérimaire le TANGANYIKA après la chute de Zoé Kabila, Julie NGUNGWA MWAYUMA s’est rapidement et aveuglément enfoncée dans une série d’affaires ubuesques dans l’incompréhension générale de l’opinion publique du Tanganyika.

Julie NGUNGWA MWAYUMA à Kalemie.


Parmi les incidents grottesques les plus connus:


1] Conflit ouvert avec le Bureau de l’assemblée provinciale du Tanganyika.

Seulement un jour après son installation dans son nouveau bureau de Gouverneur, Julie NGUNGWA MWAYUMA mobilise les députés provinciaux du FCC pour faire tomber le Bureau de l’assemblée provinciale chapeautée par Madame Virginie NKULU. Ces mêmes députés du FCC (Front commun pour le Congo, conglomérat politique fidèle à Joseph KABILA) qui l’ont élue Gouverneur, comme candidate de l’UDPS à cette fonction. [Aussi incompréhensible que ceci paraisse, il s’agit d’une absurdité habituelle dans la normalité politique congolaise]. Sans le savoir ou délibérément, Julie NGUNGWA MWAYUMA veut la peau de ce bureau qui est pourtant constitué de membres de l’union sacrée, la plateforme politique soutenant le Chef de l’État actuel, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO. Par parenthèse, ceux qui sont indignés de cette manœuvre politique soufflent que c’est l’honorable Cyril Kimpu Awel, rapporteur de ce bureau de l’Assemblée provinciale combattu par Julie NGUNGWA MWAYUMA qui a risqué sa vie physique et politique pour organiser la déchéance programmée de l’ancien gouverneur Zoé Kabila, jeune frère biologique du sénateur à vie Joseph KABILA KABANGE. Quelle est donc la souche de ce conflit entre Julie NGUNGWA MWAYUMA et ce bureau de l’Assemblée provinciale de Virginie NKULU alors même que Julie n’a que 24 heure comme Gouverneur du Tanganyika ? Les indiscrétions renseignent que d’une part, c’est Zoé KABILA qui se venge à travers Julie NGUNGWA contre ce bureau qui a organisé sa déchéance. Comment est-ce possible ? Les mêmes députés provinciaux du FCC qui ont élu massivement Julie NGUNGWA MWAYUMA comme Gouverneur sont pourtant restés fidèles à Zoé KABILA qui les manipulent en sous-main ajoute une autre source. Julie NGUNGWA MWAYUMA a quel intérêt personnel dans la chute de ce bureau ? Un député provincial qui lui est proche confié que l’origine de ce conflit est la soif de vengeance pour Julie NGUNGWA MWAYUMA. En effet, certains membres de ce bureau de l’Assemblée provinciale ont soutenu Maître Fanon BEYA, le candidat malheureux à l’élection des gouverneurs au TANGANYIKA, challenger donc de Julie NGUNGWA MWAYUMA. Le TANGANYIKA avait deux tickets de l’union sacrée qui se sont affrontés sans merci. La différence dans la stratégie électorale, Julie NGUNGWA MWAYUMA a misé sur les députés provinciaux du FCC avec l’aide des proches de Zoé Kabila tandis que Fanon BEYA a mis son espoir sur les députés de l’union sacrée nous rassure un politologue consulté sur place. Le déclic a été le basculement des voies en dernière minute au nom de la trahison politique. Ceci fait dire aux observateurs avertis de la politique tanganyikaise que Julie NGUNGWA MWAYUMA a des comptes personnels à rendre à Zoé KABILA au regard de sa proximité avec les ténors du FCC qui lui ont facilité cette ascension. Comment donc Julie NGUNGWA MWAYUMA, candidate de l’UDPS, s’est faite élire Gouverneur du Tanganyika avec le soutien du FCC? La tribu aidant, son proche parent et parrain Guylain Nyembo aurait pesé dans la balance en bricolant son adhésion à l’UDPS (Parti Politique presidentiel à quelques jours de l’élection des gouverneurs. A ce sujet, les archives de la CENI renseignent que sa candidature a été déposée comme indépendante avant son revirement brusque à l’UDPS? Le Parti au pouvoir s’est donc fait rouler dans la farine? C’est fort car Julie NGUNGWA MWAYUMA a même roulé l’AFDC du Professeur BAHATI LUKWEBO en utilisant comme Colistier le Fédéral de ce parti. Par souci d’habiller dans la forme sa candidature, Julie NGUNGWA MWAYUMA dans sa ruse a sollicité monsieur Ferdinand MASSAMBA WA MASSAMBA, coordonnateur des partis politiques, membres de l’union sacrée au Tanganyika comme colistier mais une fois élue et investie, Julie NGUNGWA MWAYUMA méprise et étouffe son Vice-Gouverneur qui est obligé de solliciter une audience par écrit pour qu’elle le reçoive. Ferdinand MASSAMBA WA MASSAMBA n’a pas aucun mot à dire et se retrouve supplanté par des garçons de courses de Julie NGUNGWA MWAYUMA devenus ministres provinciaux. Approchés pour plus d’éclairages, les agents du gouvernorat du Tanganyika ont refusé de commenter cette situation qu’ils déplorent en coulisse mais craignent pour leur gagne-pain.
De manière opiniâtre, Julie NGUNGWA, Gouverneur du Tanganyika va jusqu’au bout. A Kalemie, sous son oeil complaisant, un bureau d’âge est installé; dirigé par son actuel ministre provincial de l’EPST KOYA MAWAZO (éventuellement récompensé pour ce coup de force parlementaire). Les deux bureaux de l’assemblée provinciale du Tanganyika n’ont d’autre choix que de guerroyer,leurs partisans s’affrontent physiquement,les dégâts matériels et humains sont énormes. C’est sur ces entrefaites que le patron de la territoriale, Daniel ASELO, convoque sans délai le deux bureaux de l’assemblée provinciale du Tanganyika à Kinshasa pour s’imprégner de ce problème sérieux afin d’y trouver la solution idoine. Les membres du bureau de l’Assemblée provinciale dirigé par Madame Virginie NKULU obtempèrent à cet ordre et se rendent à Kinshasa. Le bureau d’âge dirigé par KOYA MAWAZO, l’un des bras droits de Julie NGUNGWA MWAYUMA refuse d’aller à Kinshasa et fait un passage en force en installant un bureau définitif qui investit dans la plus grande confusion un gouvernement provincial elephantesque de quinze membres au profil aussi brumeux que sulfureux, selon les libres commentaires des kalemiards interrogés.


2] Vives tensions avec tous les partis de l’union sacrée au Tanganyika

Madame Julie NGUNGWA MWAYUMA n’écoutant que son cœur, d’après certains notables qui ont relaté ces faits dans l’anonymat, n’a accordé aucune attention ni aux recommandations, ni aux préoccupations des partis politiques membres de l’union à laquelle elle est supposée appartenir. Même les nominations se font à l’insu de l’union sacrée au Tanganyika. Les personnes nommées par Julie NGUNGWA MWAYUMA n’ont aucun encrage politique et social dans le Tanganyika pour la simple raison que plusieurs d’entre elles sont venues de partout ailleurs. Les acteurs politiques du Tanganyika avec leurs bases grondent et s’insurgent d’être sous-représentés et ignorés par Julie NGUNGWA MWAYUMA. La méfiance s’installe les critiques se rempilent. Les présidents Fédéraux de l’union sacrée ne tarderont pas à le constater et trouveront les mots très durs pour le faire savoir à Julie NGUNGWA MWAYUMA dans un mémorandum signé notamment par la pratronne de l’UDPS Kalemie, Carine MUTETA en juin 2022. Les militants du parti présidentiel UDPS montent au créneau et organisent des manifestations violentes contre Julie NGUNGWA MWAYUMA, élue Gouverneur au compte de l’UDPS dont elle est devenue membre, à la veille de son élection élection comme Gouverneur.


3]Sale casier judiciaire


Tel le vacarme du tonnerre qui se répand aussi vite dans le temps comme dans l’espace, les Tanganyikais apprennent du nord au sud et tout d’un coup que leur Gouverneur Julie NGUNGWA MWAYUMA a été condamnée pour escroquerie d’environ un million de dollars américains qu’elle devait à la Brasimba. Des faits qu’elle-même Julie NGUNGWA MWAYUMA a avoués devant son juge naturel dans cette affaire judiciaire qui l’opposait à la Brasserie SIMBA de Lubumbashi. (Une entreprise brassicole basée dans la deuxième ville de la République Démocratique du Congo où Julie NGUNGWA MWAYUMA est résidante.)
Preuve à l’appui, le jugement définitif rendu par le tribunal de paix qui a statué sur ce dossier est authentique, les médias internationaux tels que, la radio France Internationale, creusent l’affaire et y trouvent ordure sur ordure. Le scandale circule sur les réseaux sociaux et embarasse terriblement l’entourage et les irréductibles de Julie NGUNGWA MWAYUMA qui pleurent, ne sachant comment tirer de cette vérité scandaleuse la protégée de Guylain Nyembo, Directeur de cabinet du Président de la République Démocratique du Congo. Difficile devant ces évidences d’acheter le silence des medias. Julie NGUNGWA MWAYUMA, Gouverneur du Tanganyika avec son passé malpropre salit donc la vision du Chef de l’État Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO qui tient à l’Etat de droit, ce combat politique qu’il a hérité de son père, le Sphinx de limete Dr. Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA.


4] Politisation de l’université de Kalemie

Julie NGUNGWA MWAYUMA, en moins d’un mois de sa prise de fonction s’empresse d’aller en guerre contre l’Université de Kalemie, en exigeant le retour en fonction de deux anciens gestionnaires, remplacés par le Ministre National de l’Enseignement Supérieur et Universitaire MUHINDO NZANGI BUTONDO étant donné qu’ils étaient arrivés à la fin de leur mandat de six ans. La réplique du syndicat des agents de l’université de Kalemie ne se fera pas attendre : cessation immédiate de toute activité pour dénoncer l’ingérence de la nouvelle gouverneur Julie NGUNGWA MWAYUMA dans le domaine de l’enseignement supérieur et universitaire qui relève du pouvoir central au pieds de l’article 202 de la constitution de la RDC. Malheureusement pour cette nouvelle autorité provinciale du Tanganyika, Julie NGUNGWA MWAYUMA, les étudiants seront tout aussi impitoyables. Ils se révoltent le 25 Juillet 2022 pour protester contre la mort de leur collègue KASINDI MULIBWA, étudiant de troisième graduat santé publique assassiné par les patrouilleurs à Kalemie le 21 du même moi. Cette grève brusque et brutale de leurs enseignants viendra amplifier cette tension déjà vive. Examinant mal le tournant de cette enjeux, Julie NGUNGWA MWAYUMA décide de réprimer dans le sang cette manifestation des étudiants de l’université de Kalemie pour démontrer l’efficacité de son pouvoir alors qu’il s’agissait de la férocité de son autorité. L’opinion publique est choquée, ses propres soutiens sont scandalisés, l’espoir d’une nouvelle autorité provinciale conciliante s’envole dans le Tanganyikai.

Julie NGUNGWA MWAYUMA reçoit la délégation syndicale des agents de l’université de Kalemie.

Après une semaine de bras de fer, Julie NGUNGWA MWAYUMA recule et négocie avec les syndicalistes de l’université de Kalemie pour la reprise des cours. L’information s’ebruite, c’est KOYA MAWAZO KAYA, son ministre provincial de l’EPST qui avait semé la guéguerre à l’assemblée provinciale comme Président du bureau d’âge qui est en même temps agent de l’université de Kalemie qui a emmené la pauvre Julie sur cette piste scabreuse. KOYA MAWAZO KAYA aurait donc parfaitement exploité l’inexpérience du Gouverneur du Tanganyika Julie NGUNGWA MWAYUMA en faveur de ses deux amis professeurs KISONGA KASYULWE Désiré et LWAMBA MUGANZA Justin qui venaient d’être remplacés au Comité de Gestion de l’Université de Kalemie. Les observateurs indépendants étaient stupéfaits par le fait que Julie NGUNGWA MWAYUMA s’est laissée entraîner dans cette grave erreur, sans l’aide de son cabinet alors qu’il est connu de tous que l’enseignement supérieur et universitaire n’est pas un domaine de compétence partagée entre le pouvoir central et les Provinces.


Cumulant les bourdes aussi invraisemblables les unes que les autres, le Vice-premier Ministre de l’intérieur, Daniel ASELO se sent obligé de limiter les dégâts et au plus vite pour préserver le TANGANYIKA du pire. Julie NGUNGWA MWAYUMA est invité à Kinshasa, toutes affaires cessantes, le lundi 22 Août 2022 au plus tard par sa hiérarchie directe. Avec une indifférence emprunte de résistance, Julie NGUNGWA MWAYUMA se rend à Kinshasa avec trois jours de retard par rapport au rendez-vous du 22 Août soit le 25 Août 2022. Dans les couloirs du gouvernorat, son entourage tempère la gravité de cette désobligeance en rassurant que le Directeur de cabinet du Chef de l’État Guylain Nyembo qui l’a propulsée est plus fort que le Vice-premier Ministre de l’intérieur Daniel ASELO. Son mentor Guylain Nyembo ne la laissera pas si vite tomber car elle doit protéger ses intérêts dans le Tanganyika.
Somme toute, l’histoire retiendra que Julie NGUNGWA MWAYUMA, Gouverneur du Tanganyika coincée à Kinshasa, a été à la base, de son ascension et de sa chute hasardeuses.

BINGWA BARAKA S.

Previous post Tanganyika : Le Vice-Gouverneur honore l’université de Kalemie
Next post Tanganyika : La Gouverneure Julie NGUNGWA MWAYUMA échoue de mettre fin au banditisme à Kalemie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *